Ref. 11020-9

www.oxybac.com

Séparateur de liquides non miscibles MICROPPALOIL
Taille réduite = faible emplacement requis
Pompe pneumatique à membrane = sécurité d’utilisation sans câble électrique, auto amorçante
Fonctionnement sous pression réduite = positionnement de niveau indifférent en charge ou en décharge

Hauteur : 50 cm Diamètre : 42cm

L’appareil « MICROPPALOIL » sépare en continu les mélanges
constitués de 2 liquides non miscibles de densité différente ; par
exemple : eau/hydrocarbure, eau/ matières grasses, huiles de coupe
(émulsions)/ hydrocarbures ; eaux usées/hydrocarbures.

Le résultat est l’obtention après séparation, d’eau ou d’émulsions sans
hydrocarbure et d’hydrocarbure sans eau, quel que soit le pourcentage
constituant l'arrivée de mélange à traiter.

Le fonctionnement basé sur la différence de densité entre les deux
liquides à séparer et leur caractère non miscible, consiste à décanter le
liquide à traiter dans la partie haute de la chambre de « repos » (sans
turbulence), permettant au liquide le plus léger de surnager sur le plus
dense. L’appareil n’est pas gravitaire.

La phase dense décantée, (généralement aqueuse), est recyclée dans le
réservoir d’effluents à séparer, pendant que la phase légère
emprisonnée dans la partie supérieure du « MICROPPALOIL »,
demeure surnageante, et peut être soutirée à tout moment, au gré de
l’utilisateur.

Une saturation en phase légère décantée dans le
« MICROPPALOIL », engendrée par un manque de vidange de la
part de l’opérateur, n’occasionne en aucun cas une perte au sol, mais
uniquement son retour dans le bac primaire d’effluents à séparer.

Une vidange de la phase légère, (l’appareil étant en fonctionnement),
provoque à nouveau sans autre intervention le redémarrage de la
séparation des liquides non miscible

Le pompage du liquide à traiter est réalisé à l’aide d’une crépine de
surface flottante.

A la différence des déshuileurs, le plus souvent basé sur la séparation
par coalescence des liquides non miscibles, la capacité du séparateur
« MICROPPALOIL »,, n’est pas calculée sur la quantité d’eau
véhiculée, mais sur la quantité d’huile pouvant être extraite de la
matrice liquide, sans aucun réglage de débit des fluides légers ou
denses, quelle que soit la concentration d’huile, d’eau, ou d’émulsion
de coupe (pour la machine outil) à séparer, ce qui a pour effet de
réduire les quantités de fluide à traiter pour un même résultat, ainsi
qu’une réduction de la consommation d’énergie au prorata du débit
véhiculé.

Ainsi un « MICROPPALOIL 110 », a la capacité « d’extraire » 110
litres d’huile (ou fluide léger) par heure pour un débit nominal de 1,8
litre /minute.

FONCTIONNEMENT:
Le fonctionnement de l’appareil n’inclut aucune pièce en mouvement.
Il ne comporte pas de filtre à coalescence (union des gouttelettes
d’une émulsion), et fonctionne sous pression réduite, cette dernière
correspondant à la hauteur de refoulement qui lui est demandée, dans
la limite des capacités de la pompe pneumatique à membrane, à savoir
un minimum de 10 mètres de colonne d’eau (au refoulement), pour
une aspiration de 5 mètres (la pompe étant auto amorçante).
(A noter que la pompe pneumatique concernée est donnée pour 7 bar
au refoulement).

L’efficacité du procédé permet de réduire d’une manière significative
le volume de l’appareil (Diamètre / hauteur).

CONCEPTION :

  • La crépine flottante d’aspiration du liquide à traiter est en polypropylène ; la flottabilité est
    réglable en fonction de la densité du liquide à traiter et du débit de liquide souhaité. Elle est
    compatible avec des liquides à pH acide, ou basique comme celui des eaux lessivielles pour
    dégraissage à chaud.
  • Le corps du déshuileur est en acier inoxydable 316L (autre matériau sur demande).
  • La pompe est du type « à membrane sans amortisseur de pulsations », permettant de traiter
    tout type de fluide. Une pompe électrique peut être montée sur demande spécifique.
  • L’ensemble des éléments qui composent le micro déshuileur est facilement démontable,
    favorisant ainsi les opérations de maintenance.
  • Les périphériques (pompe pneumatique à membrane, filtre particulaire et matériel de réglage
    de l’air comprimé d’alimentation de la pompe), sont fixés sur le socle du « Microppaloil
    110 » par des aimants au Néodyme, garantissant une parfaite cohésion de l’ensemble, avec un
    démontage de chacun des éléments sans effort et sans outil, pour la maintenance du filtre particulaire en inox de 1000 microns, le changement des membranes tous les deux ans
    environs, ou tout simplement pour un « toilettage » du corps du séparateur au gré de
    l’utilisateur.
  • Les tuyaux de raccordement se montent avec des joints nitriles résistant aux hydrocarbures, et
    ne nécessitent aucun outil pour leur mise en place ou leur changement le cas échéant.

Quelques données relatives à la mécanique des fluides, qui régissent la conception, le
fonctionnement, et le rendement du séparateur de phases non miscibles
MICROPPALOIL.

Il est tout d’abord considéré en postulat, que les parois du circuit hydraulique du MICROPPALOIL
sont constituées dans leur totalité de matériaux « lisses », afin de réduire autant que peut se faire les
rugosités qui engendrent des turbulences néfastes à la séparation de liquides non miscibles.

Le pompage de l’effluent aqueux se fait à l’aide d’une crépine flottante réalisée en polypropylène ; ce
choix a été guidé par sa densité (inférieure à 1), et par l’inertie chimique de ce matériau vis-à-vis des
milieux rencontrés dans les fluides d’usinage des métaux.

La crépine flottante autorise, en priorité, l’élimination du fluide de surface (phase liquide légère), sans
introduction d’air dans le tuyau d’aspiration de l’effluent, sans pour autant être une condition sine qua
non au bon fonctionnement du MICROPPALOIL, qui comporte en sa partie supérieure un purgeur
d’air automatique, l’appareil fonctionnant sous pression réduite.

L’introduction de l’effluent dans le séparateur de phases non miscibles, est réalisée avec une pompe à
membrane, sans qu’un amortisseur d’impulsions soit nécessaire, laquelle pompe a été choisie pour
fonctionner à un débit au maximum de 10% du débit nominal, en utilisant l’adéquation de la pression
et du débit du fluide en sortie de la pompe volumétrique, et réduire ainsi considérablement l’usure des
membranes, qui affichent alors une longévité exceptionnelle.

L’appareil fonctionne en conséquence sans alimentation électrique. La programmation du traitement,
si cela est souhaité, peut alors être réalisée par l’ouverture ou la fermeture de l’alimentation en air
comprimé de la pompe, avec un programmateur autonome, (sans alimentation électrique), non fourni.

Le fonctionnement du MICROPPALOIL est régi par la mécanique des fluides dits non newtoniens,
autrement dit lorsque leur déformation est directement proportionnelle à la force qui leurs est
appliquée ; ils sont caractérisés par un coefficient de viscosité tributaire de la pression et de la
température.

La température étant considérée uniforme sur la totalité du circuit hydraulique du séparateur de phases
liquides non miscibles, et une augmentation de pression infinitésimale ne pouvant s’opérer qu’à la
hauteur du clapet de la pompe, l’écoulement du fluide est considéré « uniforme », irrotationnel
(dépourvu de tourbillons), et n’engendre pas un écoulement polyphasique.

Nous restons en présence d’un flux quasi laminaire, qui présente un caractère d’écoulement régulier en
adéquation avec la séparation de phases liquides non miscibles , il peut être à la limite transitoire en
saison chaude, compte tenu de la présence d’huile et d’eau, mais jamais turbulent.

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES :
Les informations contenues dans cette notice peuvent faire l'objet, sans préavis, de modifications en fonction des évolutions techniques des produits présentés.

DESCRIPTION DE L’EQUIPEMENT :

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Nota : seules les pièces d’origine garantissent le bon fonctionnement du séparateur de phases
liquides non miscibles, s’agissant notamment de celles de la pompe pneumatique à membranes.
Toute pièce non d’origine montée sur le « Microppaloil », dégage la responsabilité du constructeur
et élimine la garantie.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

INFORMATION :

l’indicateur de niveau (monté verticalement en extérieur du corps supérieur du séparateur de phases liquides non miscibles «MICROPPALOIL»), est composé de polyamide, et ne doit en aucun cas être mis en contact avec un alcool, ou avec un produit
contenant de l’alcool, comme cela est le cas pour certains produits d’entretien et de nettoyage de surfaces (pour vitres et glaces en particulier).

Technologie ayant fait l’objet d’une demande de brevet/ fabrication Suisse.

Cliquez ici pour voir la fiche : Déshumidificateur par extension